icons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All-27icons_All_croppednoun_10551_ccicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_cropped
Mascot Picto

Les conseils de Mr.BADGER

  • Tous nos conseils
  • Entretien
  • Environnement
  • Garantie
  • Le pellet
  • Qualité
  • Réception
  • Stockage
  • Votre économie
  • Comments les pellets sont-ils fabriqués? Y'a-t-il un risque pour nos forêts ?

    Le granulé de bois est fabriqué à partir de connexes de scieries (copeaux et sciures issus de la première transformation).

    Il n’y a pas de coupe d’arbre spécifique pour fabriquer du granulé. Les connexes (sciures et copeaux issus de la première transformation du bois, coupes d’éclaircie), autrefois considérés comme déchets, sont aujourd’hui valorisés et transformés en granulés à haute densité énergétique, locales et renouvelables, pour vous chauffer et remplacer les combustibles fossiles importés.

    Aucun arbre sciable n’est donc broyé directement pour faire de l’énergie. Attention toutefois à acheter des pellets locaux et issus de forêts gérées durablement. C’est dans ce cadre que nos sociétés se sont certifiées PEFC (garantie que le bois que nous utilisons est issu de forêts gérées durablement) et que nous portons le label BOIS LOCAL !

    Ci-dessous un film qui illustre la fabrication de granulés:

  • Pourquoi choisir des pellets locaux plutôt que des pellets importés?

    2X plus d’émissions de CO2: OUI l’importation de pellets a un réel impact environnemental ! Il faut valoriser et consommer notre ressource bois locale!

    Une étude d’analyse du cycle de vie de pellets locaux par rapport aux pellets d’importation a été réalisée en France par le FCBA (Institut technologique Forêts cellulose bois construction ameublement). Cliquez ici pour voir les résultats résumés de l’étude.

    Sans citer de nom, nous pouvons vous dire que de nombreux pellets, vendus en Belgique, portant « parfois » des adresses de production belges, et que vous trouverez notamment en grandes surfaces, sont importés des pays de l’Est, des USA ou du CANADA.

    Pire, nous avons aujourd’hui échos de producteurs important leurs sciures (matière première pour la production)!!! Celle-ci étant 7 fois plus volumineuse que les pellets… Imaginez l’impact du transport…

    BADGER Pellets travaille avec un matière première bois locale et produit ses pellets en Belgique et au Luxembourg. L’énergie que nous utilisons pour la fabrication est une énergie verte autoproduite. Nous respectons cette philosophie et nous nous insurgeons contre les producteurs belges et étrangers qui semblent prêts, pour gagner 1 euro, à faire le tour de la terre avec des matières premières « sensées » être renouvelables….

    D’autre part, en consommant de façon locale, vous avez une meilleure garantie de service et de qualité. Vous encouragez une économie locale, des emplois locaux et une plus grande indépendance énergétique !

  • Combien de KG de pellets me faut-il pour remplacer 1 litre de fioul?

    2KG (5kWh/kg) de pellets représentent l’équivalent énergétique d’un litre de fioul (10kWh/litre)!

  • Stocker des pellets, ça prend de la place ?

    Les BADGER pellets ont une haute densité énergétique (+ de 650 gr/litre). Pour une consommation annuelle de chauffage et d’eau chaude de 20 .000 KWh/an (2000 litres de fioul), il faut donc compter 4 tonnes de BADGER Pellets (soit moins de 6 M3).

    N’hésitez pas à demander conseils à votre distributeur conseillé -> page « ou en trouver » !

    Voici également un document bien réalisé qui vous permettra d’avoir les premières informations utiles à ce sujet:

    Fiche Pratique Propellet 1 Comprendre et choisir le stockage de granulé en vrac

  • Les pellets, c'est poussiéreux? Est-ce que ça pollue l'atmosphère?

    Les BADGER Pellets sont dépoussiérés à plusieurs reprises afin de limiter au maximum les poussières (moins de 0,5%) qui pourraient être émises lors du soufflage dans votre silo ou lors de la vidange de votre sac BADGER Pellets dans le réservoir de votre poêle. En comparaison avec le mazout, les BADGER Pellets sont propres, ils libèrent une agréable odeur de bois et ne tâchent pas.

    En ce qui concerne la pollution de l’air, soyez rassurés ! Si anciennement, brûler des bûches humides dans des appareils anciens pouvaient effectivement poser des problèmes de pollution, la combustion de pellets secs et homogènes, dans des appareils modernes, est totalement maîtrisée et non polluante ! Que du contraire, en brûlant des pellets plutôt que des combustibles fossiles, vous évitez d’importantes émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

    PS : attention au choix de votre pellets -> local et issu de forêts gérées durablement !

    Les appareils aux granulés émettent près de deux fois moins de poussières que les chaudières à bûches ou à plaquettes modernes, déjà performants. Ils émettent jusqu’à 20 fois moins de poussières qu’une ancienne chaudière à bois, et de l’ordre de 400 fois moins qu’un foyer ouvert!

    FAQ_emissions_particules

  • Comment savoir quels pellets acheter?

    L’équipe BADGER pellets se rend compte de la difficulté, toujours plus grande, pour les consommateurs de pellets, de s’y retrouver lors de l’achat de leur combustible. En effet, de très nombreuses marques, importées ou locales, ont envahi nos magasins, grandes surfaces, stations essence… avec de très grandes différences de prix et de qualité !

    Au-delà de mettre en avant notre produit plutôt qu’un autre, nous souhaitons à travers le petit document ci-dessous vous aider à vous faire votre propre opinion, en disposant des bons critères de choix, et en évitant de vous baser sur de fausses idées reçues…

    Les critères à prendre en compte lorsque vous achetez vos pellets!

  • Quels sont les éléments importants à prendre en compte pour la réception et le stockage de pellets en vrac ?

    Quelques conseils pour la réception et le stockage de vos pellets en vrac:

    1) La pièce de stockage doit être bien située et aménagée

    • Il est conseillé à notre clientèle de veiller à limiter la distance de pompage à 15-20m afin d’éviter une abrasion inutile des granulés de bois. Si ce n’est pas possible, le camion doit pouvoir se positionner à 24 mètres au maximum de la bouche de remplissage du silo. Au-delà de ces 24 mètres, il y a un risque de détérioration de la qualité des pellets dû aux frottements dans les tuyaux. La qualité des granulés n’est donc plus garantie !
    • La voie d’accès jusqu’au point de livraison doit être suffisamment grande pour le camion dont voici les dimensions :
      • largeur : 3 m,
      • longueur : 10 à 12 m,
      • hauteur : 4 m.
    • Les raccords de remplissage doivent être facilement accessibles par le chauffeur et doivent être raccordés à la terre.
    • S’il y a la présence de coudes, un grand rayon de courbure est obligatoire.
    • Utiliser du matériel homologué (contactez-nous pour plus d’information sur ce matériel). Les murs et les sols du local silo doivent être propres et secs.
    • Eviter l’installation de matériel électrique dans le local silo (lampe, prise,…).
    • Le silo de stockage doit avoir une capacité minimum de 3 tonnes (soit 5 m3, soit encore 7 m3 brut).

    2) Votre silo doit posséder une trappe de visite

    Cette trappe est suffisamment large et haute pour un accès aisé (nettoyage du silo, accès au système d’extraction si besoin). Sa position permet le contrôle lorsque le silo est plein.

    3) Votre silo doit être étanche à l’air et contenir au minimum deux bouches de raccordement (soufflage et aspiration)

    • Prévoir deux bouches de raccordement avec raccord Storz ou Guillemin (pompier) en DN 100 avec un écartement minimum de 50 cm, dont une servira pour le remplissage et l’autre pour l’aspiration.
    • Pour éviter que la poussière ne sorte du silo lors du remplissage : prévoir un joint étanche autour de la porte et/ou de la trappe de visite et s’assurer de l’étanchéité des parois.
    • Le raccord de remplissage doit être facilement accessible par le chauffeur et doit être raccordé à la terre. Si il y a la présence de coudes, un grand rayon de courbure est obligatoire (radius).

    4) Votre silo doit posséder un tapis de protection d’impact

    Le silo doit être équipé d’un tapis de réception, disposé en face des bouches de remplissage (un tapis par bouche) et à un minimum de 20 cm du mur du fond. Ce tapis permet l’amortissement des granulés lors du soufflage et évite la détérioration de ceux-ci.

    5) Votre silo doit avoir des pans suffisamment inclinés et lisses

    • Les pans de votre silo doivent avoir un angle de minimum 40° par rapport au sol. Un angle de 35° peut suffire à condition d’utiliser un matériau très lisse type panneau stratifié pour faciliter le glissement des granulés et permettre une vidange complète du silo.
    • Privilégiez un silo plutôt long que large (longueur dans le sens de la vis) pour optimiser le volume utile.
    • Pans inclinés en V ou en cône avec pointe de diamant selon le type de reprise du granulé. Pour information il existe également des silos en toile avec une mise en V automatique lorsque le silo est vide.

    Attention veillez à ce que votre silo soit bien vidangé 1x/an !

  • Faut-il entretenir mon poêle à pellets ? A quelle fréquence dois-je le faire et que dois-je faire ?

    Au même titre que bien installer son poêle, entretenir régulièrement son appareil de chauffage est extrêmement important pour garantir un bon fonctionnement à longs termes !

    • 1 à 4 fois par semaine, il est conseillé d’effectuer les contrôles et nettoyages suivants:
      • Avec le poêle éteint et refroidi, aspirer la cendre du bac de collecte.
      • Contrôler et éventuellement nettoyer le creuset perforé, en s’assurant que tous les trous d’amenée d’air sont libres.
      • Nettoyer le porte-creuset, le tube d’air comburant et la résistance d’allumage d’éventuels résidus de cendres.
      • Nettoyer la chambre de combustion et les vitres avec des produits non abrasifs.
    • En cas de mauvaise combustion et si vous observez une augmentation de l’encrassement, procédez également à ce nettoyage.
    • Ces conseils sont généraux et donnés à titre indicatif, prenez toujours connaissance de la notice (spécifique) de votre poêle, qui décrit précisément les opérations d’entretien qui lui sont propres.
    • Faites une recherche sur Youtube pour « Entretien journalier poêle pellets » et vous trouverez facilement de petites vidéos montrant l’entretien journalier de votre poêle à pellets. Beaucoup de fabriquant de poêles en ont postées.
    • Faire appel à un professionnel au moins une fois par an : Il devra, selon votre poêle, réaliser au minimum les opérations d’entretien suivantes :
      • Nettoyer le faisceau des tubes de l’échangeur en aspirant les poussières déposées.
      • Huiler les vis des parties amovibles.
      • Nettoyer entièrement le conduit d’évacuation de fumée.
      • Exécuter un nettoyage général des parties placées entre les deux portes du poêle.
      • Remonter soigneusement les parties démontées.
  • Que faire avec mes sacs BADGER Pellets une fois vidés ?

    Nous recevons de nombreux témoignages de consommateurs BADGER Pellets qui utilisent leurs sacs vides à d’autres fins.

    Vous pouvez par exemple les utiliser pour y mettre papiers et cartons pour le ramassage sélectif !

    BADGER Pellets met tout en œuvre pour avoir un produit en accord avec les principes du développement durable (circuit de production totalement intégré, utilisation d’énergie verte, emballage en papier et non en plastique, pellets CO2 réducteur, entreprise certifiée PEFC,…). A vous de jouer pour accentuer encore l’impact positif de notre produit sur l’environnement !

    FAQ_sacs

  • Est-ce nous risquons de manquer de pellets les prochaines années ?

    La capacité de production belge est aujourd’hui de 650.000 tonnes pour une consommation actuelle d’environ 250.000 tonnes. Le marché n’attend donc qu’une seule chose : se développer à travers votre chauffage, celui de nos communes et collectivités et pour remplacer et diminuer notre dépendance aux combustibles fossiles importés et polluants !

    Chez BADGER Pellets, nous avons investi dans de grandes capacités de stockage afin de vous livrer toute l’année, été comme hiver, et cela même en cas de demande intense sur le marché.

  • Est-ce que le prix des pellets risque d’augmenter fortement les prochaines années ?

    Le prix du granulé est indéniablement compétitif !

    Depuis 2009, les prix du fioul et du gaz ont fortement augmenté. L’augmentation de l’électricité reste plus modérée pour le moment, mais des hausses ont été annoncées. Le granulé de bois reste l’énergie dont les augmentations sont les plus faibles.

    Comment expliquer l’évolution du prix du granulé de bois ?

    • L’amélioration de la qualité du produit (certification ENplus, DINplus,…).
    • L’amélioration de la qualité de livraison et de la disponibilité : camion à pesée embarquée, aspiration des poussières, services de proximité et disponibilité en stocks.
    • La hausse du prix de la matière première qui représente plus de 50% du coût de production du granulé. Le prix du bois, comme celui de toutes les matières premières, augmente, permettant une meilleure valorisation et un accès à une ressource plus large.

    Le chauffage aux granulés de bois est indéniablement compétitif en plus d’être une solution écologique sérieuse face aux problématiques de qualité de l’air et d’indépendance énergétique. Rappelons que le granulé de bois est une énergie locale génératrice d’emplois et de croissance économique.

    Au-delà de son argument économique, le chauffage au granulé de bois répond aux attentes des utilisateurs en termes de performance énergétique, de confort et d’automatisme.

  • Quels sont les émissions de CO2 liées aux pellets plutôt qu’aux énergies fossiles ?

    Voici un schéma (source ADEME) qui illustre les émissions de CO2 liées à l’utilisation de pellets plutôt que des combustibles fossiles.

    FAQ_emissionsco2

    L’énergie (sous forme de chaleur et électricité) et que nous utilisons pour produire nos BADGER Pellets est une énergie verte autoproduite, issue de nos centrales de cogénération et trigénération (alimentées par du bois en fin de vie).

    L’intégration de nos activités (bio-sites intégrés) et l’utilisation de bois local permet également de réduire fortement les transports et de limiter au maximum les émissions de gaz à effet de serre.

    Nous avons mandaté la société spécialisée CO2LOGIC pour calculer notre bilan CO2. Cette étude (disponible via le lien ci-dessous) met en évidence des résultats exemplaires d’émissions CO2, que ce soit bien sûr par rapport aux combustibles fossiles, mais aussi par rapport aux pellets de la concurrence. Grâce à notre modèle d’économie circulaire, nous sommes les seuls pellets « CO2réducteur » !

    Rapport_CO2logic_badger

  • Quel est le conditionnement idéal ?

    Le conditionnement idéal dépendra de vos consommations, de votre installation, de vos habitudes et besoins. BADGER Pellets propose de nombreux conditionnements (vrac, sac, BADGER BAG, BADGER BOX,…) innovants que vous trouverez dans l’onglet « produit ».

     

     

  • Que me garantissent les certifications DIN plus et EN plus ?

    Pour en savoir plus sur les certifications, nous vous invitons à parcourir les documents ci-dessous, très bien réalisés.

    Fiche Pratique Propellet 4 Exigez des granulés de bois certifiés

    Fiche Propellet Pro 1 Certifications granulés

     

  • Que dois-je prendre en considération pour bien installer mon poêle à pellets ?

    Pour en savoir plus sur l’installation de votre poêle, nous vous invitons à parcourir le document ci-dessous, très bien réalisé.

    Fiche Pratique Propellet – Faire installer un poêle ou un insert à granulé de bois

  • Que dois-je faire pour l’entretien de ma chaudière à pellets ?

    Pour en savoir plus sur l’entretien de votre chaudière, nous vous invitons à parcourir le document ci-dessous, très bien réalisé.

    Fiche Pratique Propellet 5 Entretenir une chaudière à granulé de bois