icons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All-27icons_All_croppednoun_10551_ccicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_croppedicon/closeicons_All_croppedicons_All_croppedicons_All_cropped

Nous utilisons des cookies afin de vous fournir la meilleur expérience en ligne possible. En utilisant notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies en accord avec notre politique d'utilisation des cookies. Pour plus d'informations, vérifiez notrePolitique de confidentialité

Un choix pour responsabiliser ceux qui seront faits par nos jeunes de demain!

02 April 2020

 

Pourquoi avoir opté pour une chaudière à pellets ?

Le Chemin vert, ASBL active dans l’hébergement de jeunes relevant du secteur de l’Aide à la jeunesse, occupe un même site pour ces différentes activités. 65 bénéficiaires sont répartis dans six bâtiments techniquement et architecturalement identiques.

Depuis 2007, l’ASBL s’est engagée dans diverses actions d’économie d’énergie ; de l’amélioration de l’enveloppe des bâtiments à la réalisation de conseils éducatifs permettant aux jeunes occupants d’être sensibilisés et acteurs d’un comportement moins énergivore.

La réalisation d’un audit énergétique a mis en évidence, parmi d’autres pistes, l’état de vétusté des installations de production de chaleur et l’urgence de procéder à leur remplacement. L’option d’une chaufferie centralisée fut rapidement retenue, notamment pour sa facilité de gestion et en raison du faible espace technique disponible dans les bâtiments.

Le choix du maître d’ouvrage fut donc de s’orienter vers une technique de chauffage écologique, par le choix du combustible « pellet », neutre en émission de CO2, durable, car ce combustible est fabriqué à partir de sous-produits (sciures) issus de l’exploitation des bois de nos régions.

Le réseau de chaleur enterré, reliant la chaufferie centralisée aux bâtiments de logement, est constitué de conduites pré-isolées souples. La durée de vie des conduites étant supérieure à 75 ans, le réseau de chaleur restera exploitable et parfaitement adapté, quel que soit le type de production de chaleur utilisé dans le futur (biomasse, cogénération, bio méthanisation, etc.)

Comment ce choix s’inscrit-il dans la vision de votre entreprise ?

Au-delà d’une économie importante sur nos frais de fonctionnement avec un retour sur investissement de moins de 6 ans, en termes d’environnement, en substituant environ 60.800 litres équivalent pétrole par an, ce projet bois-énergie évite le rejet de 164 tonnes de CO2 et 316 kg de SO2 chaque année. Le bois, source d’énergie renouvelable locale, ne nécessite que très peu d’énergie grise pour sa transformation, son transport et sa valorisation énergétique.

Si nous sommes en chantier depuis 2007, en 2020, il nous semble plus que jamais important de continuer à montrer la voie à suivre à nos jeunes bénéficiaires et ne pas rester sourd aux différents messages en termes de réchauffement climatique.

Est-ce important à vos yeux d’utiliser un pellet local comme la marque BADGER Pellets® ?

En choisissant comme partenaire les pellets BADGER Pellets®, nous nous inscrivons dans cette même logique initiée à la création du projet, minimiser au maximum notre empreinte écologique en choisissant un producteur local.

Depuis la mise en route de votre installation, quel est votre niveau de satisfaction ?

Avec le recul, en nous nous engageant dès 2010 dans un projet de chaudière centralisée nous avons largement anticipé les préoccupations rencontrées actuellement.

Pour une ASBL qui œuvre dans l’accompagnement d’enfants et d’adolescents, destinés à devenir les adultes de demain, la plus grande satisfaction que nous rencontrons est d’être en phase avec des préoccupations qui sont bien actuelles.